Lycée des métiers Sonia Delaunay, Blois 

Le lycée dans la presse

Harcèlement scolaire: "Le rôle des témoins est décisif". 
Laurine Oury, harcelée, et Axel Bigot, témoin de harcèlement, ont réalisé une quinzaine d’interventions devant, à chaque fois, quinze élèves maximum. 
© Photo NR

Laurine Oury fait partie des 700.000 jeunes français victimes de harcèlement à l’école. Avec son camarade Axel Bigot, elle a décidé d’alerter ses pairs. 
 
Ce sont cinq années, cinq années interminables pendant lesquelles Laurine Oury a subi brimades, moqueries sur son « physique », son « caractère », sa « façon d’être », ou de « s’habiller ». À l’époque des smartphones et des réseaux sociaux, l’enfer s’est étendu au-delà du cadre scolaire et s’est invité jusque dans l’intimité de sa vie. Le harcèlement – dont a été victime la jeune femme, aujourd’hui scolarisée au lycée Sonia-Delaunay – l’a d’abord poussée à quitter Vendôme pour Blois.

Continuer la lecture >
Salon des mini-entreprises : implication double d’un lycée
Les « employés » d’Epa’nuit. 
© (Photo lycée Sonia-Delaunay)

L’établissement blésois Sonia-Delaunay présentera des concurrents mardi lors du salon régional EPA. D’autres élèves y seront en charge de l’accueil. 
 
Epa’nuit. Cécile Meyrignac, directrice déléguée aux formations au sein du lycée professionnel blésois Sonia-Delaunay, énonce avec satisfaction le nom choisi par un groupe de premières gestion-administration (GA) pour leur mini-entreprise. Cette dénomination fait à la fois référence au cadre dans lequel est mené le projet – le prochain Salon des mini-entreprises EPA (Entreprendre pour apprendre) Centre-Val de Loire – et à l’idée du sommeil – les adolescents ayant choisi de commercialiser des housses de couettes « facilement houssables ».

Continuer la lecture >