Lycée des métiers Sonia Delaunay, Blois 

Le lycée dans la presse

Du bronze pour l’apprentie couturière
La jeune Romorantinaise Cécile Jouannet, aux côtés de son œuvre dont la conception a nécessité une trentaine d’heures de travail.  
© Photo NR 
Un concours pour le titre « Un des meilleurs apprentis de France » (MAF) en couture flou a été jugé lundi après-midi au lycée Sonia-Delaunay de Blois où deux jurées professionnelles sont venues statuer sur l’œuvre de l’unique candidate. Deux autres lycéennes, Chloé et Djovkhar, s’étaient également inscrites mais n’ont pu finaliser leur travail dans les délais requis. S’agissant d’un concours national, l’enjeu restait néanmoins entier pour la jeune Romorantinaise Cécile Jouannet, 16 ans, en 2e année de CAP Métiers de la mode.

Continuer la lecture >
Harcèlement scolaire: "Le rôle des témoins est décisif". 
Laurine Oury, harcelée, et Axel Bigot, témoin de harcèlement, ont réalisé une quinzaine d’interventions devant, à chaque fois, quinze élèves maximum. 
© Photo NR

Laurine Oury fait partie des 700.000 jeunes français victimes de harcèlement à l’école. Avec son camarade Axel Bigot, elle a décidé d’alerter ses pairs. 
 
Ce sont cinq années, cinq années interminables pendant lesquelles Laurine Oury a subi brimades, moqueries sur son « physique », son « caractère », sa « façon d’être », ou de « s’habiller ». À l’époque des smartphones et des réseaux sociaux, l’enfer s’est étendu au-delà du cadre scolaire et s’est invité jusque dans l’intimité de sa vie. Le harcèlement – dont a été victime la jeune femme, aujourd’hui scolarisée au lycée Sonia-Delaunay – l’a d’abord poussée à quitter Vendôme pour Blois.

Continuer la lecture >
Salon des mini-entreprises : implication double d’un lycée
Les « employés » d’Epa’nuit. 
© (Photo lycée Sonia-Delaunay)

L’établissement blésois Sonia-Delaunay présentera des concurrents mardi lors du salon régional EPA. D’autres élèves y seront en charge de l’accueil. 
 
Epa’nuit. Cécile Meyrignac, directrice déléguée aux formations au sein du lycée professionnel blésois Sonia-Delaunay, énonce avec satisfaction le nom choisi par un groupe de premières gestion-administration (GA) pour leur mini-entreprise. Cette dénomination fait à la fois référence au cadre dans lequel est mené le projet – le prochain Salon des mini-entreprises EPA (Entreprendre pour apprendre) Centre-Val de Loire – et à l’idée du sommeil – les adolescents ayant choisi de commercialiser des housses de couettes « facilement houssables ».

Continuer la lecture >